5 conseils pour l'entretien d'une toiture végétalisée

5 conseils pour l'entretien d'une toiture végétalisée

La toiture verte ou végétalisée est un concept à la fois tendance, écolo et efficace. Toutefois, elle doit être entretenue dans les règles de l'art au risque de remettre en cause l'indemnisation de votre maison en cas de dégât des eaux. 5 conseils doivent être suivis à cet effet.


5 conseils d'assurance pour entretenir votre toiture végétalisée

Les toitures végétalisées sont encadrées par des dispositions très strictes en matière d'entretien et de conception. Ces dispositions indiquent 5 opérations d'entretien majeures :
•    Le contrôle de l'étanchéité de la toiture végétalisée : les toitures végétalisées doivent faire l'objet d'un contrôle d'étanchéité une fois par an a minima, selon le DTU série 43.
•    L'utilisation d'un système d'arrosage adéquat : le toit végétalisé devrait être équipé d'un ou plusieurs points d'eau. Le débit doit être dimensionné à la surface végétalisée et les points d'arrosage doivent être séparés de 30 m les uns des autres.
•    L'entretien courant du point vert : la végétalisation doit être entretenue au moins 2 fois par an.
•    Le recours à un professionnel : les travaux d'entretien devraient être confiés au soin d'un fournisseur de service d'entretien de toiture agréé.
•    L'entretien à temps du système de végétalisation. Respecter les périodes d'entretien correspondant à chaque phase développement du végétal.


4 conseils pour bien entretenir votre toiture

En matière d'assurance habitation, les dommages résultant d'une infiltration d'eaux de toiture sont indemnisables, uniquement si la toiture subit un entretien régulier et conforme. 4 travaux sont exigés par les assureurs :
1-    Le nettoyage : une mesure de prévention contre la formation des moisissures qui détériorent la surface du toit.
2-    L'utilisation d'anti-mousse : fortement recommandée pour les toits est en tuile et en ardoise. Les produits anti-mousses sont faciles à appliquer et ne nécessitent pas forcément l'intervention d'un professionnel.
3-    L'application d'agent hydrofuge : important pour renforcer la toiture face aux intempéries. L'hydrofuge améliore aussi l'aspect de la toiture et permet à l'eau de pluie de bien glisser sur et d'emporter avec elle les lichens.
4-    Le recours à un professionnel couvreur : votre assurance peut exiger un certificat d'entretien délivré par un professionnel.

Quelle garantie couvre les dégâts des toitures ?

Votre toiture en ardoise vous a coûté une fortune ? Ne vous inquiétez pas, les toitures sont couvertes par l'assurance habitation à travers l'option « tempête et intempéries ». Cette garantie protège contre les dégâts des intempéries : les grêles, les forces de la nature, les tempêtes d'intensité moyenne, etc.


Lorsqu'elle joue, elle peut couvrir une partie ou la totalité de la réparation. Toutefois, notez que pour pouvoir en profiter, vous devez présenter une attestation d'entretien de toiture à votre assureur. Si les toits sont assurés, les dégâts des eaux résultant d'un défaut d'entretien de toiture sont en revanche exclus de la couverture dégâts des eaux de votre assurance habitation. Il en est de même pour les toits des dépendances : garages, hangars, etc.

Autres Sujets